La respiration

La respiration est pour l’être humain. De l’air que nous respirons, nous extrayons l’oxygène, dont notre a besoin pour transformer les éléments nutritifs, contenus dans le sang, en . Les poumons ressemblent à deux grandes spongieuses de couleur rose-gris. Ils sont situés dans la poitrine et sont protégés par les . Pour chasser l’air à l’intérieur et à l’extérieur des poumons, la poitrine doit se dilater et se contracter.
Au cours de , les muscles font augmenter le volume de la cage thoracique. Les côtes se soulèvent, le s'aplatit et les poumons se remplissent d’air. Au cours de , d’autres muscles compriment la cage thoracique. Les côtes s'abaissent, le diaphragme se soulève et les poumons se vident de leur air.
À l’inspiration, l’air pénètre par les ou par la puis franchit le . L’épiglotte, un situé au sommet de la trachée, s’ouvre pour laisser l’air s’y engouffrer. Puis elle s’abaisse, empêchant la salive et la nourriture de pénétrer à l’intérieur de la . Puis l’air pénètre dans la trachée, qui se divise en deux branches, les . Les bronches sont reliées au poumon droit et au poumon gauche. Chaque bronche se ramifie en de plus en plus fins. Au bout de ces canaux, se trouvent des petits pulmonaires, qu’on appelle . C’est dans ces alvéoles, que l’oxygène est absorbé et que le gaz carbonique est rejeté. Toutes les alvéoles pulmonaires sont entourées par des où circule le sang. L’oxygène de l’air passe alors dans le sang par les minces des alvéoles. En même temps, le gaz , pour être expiré, passe à travers les parois.