Iris
CLIQUER

Pour un savoir plus:





Cliquer sur les boutons

L'iris:


C'est un muscle qui fait varier l'ouverture de la pupille, un trou percé en son centre, afin de modifier la quantité de lumière qui pénètre dans l'œil, pour éviter l'aveuglement en plein soleil ou pour capter le peu de rayons lumineux dans la nuit.

La cornée :


 c’est une membrane solide et transparente au travers de laquelle la lumière entre à l'intérieur de l'œil. La cornée est constamment recouverte de larmes alimentées  par les glandes lacrymales et répartis par le battement des paupières.

  

Cornée
CLIQUER

La pupille :


Il s'agit d'un trou au centre de l'iris permettant de faire passer les rayons lumineux vers la rétine. La taille de la rétine dépend de la quantité de lumière qui pénètre dans l'oeil.

  

Pupille
CLIQUER

La rétine


c'est la couche sensible à la lumière grâce aux photorécepteurs (les cônes et les bâtonnets).


Les bâtonnets : de forme allongée, ils doivent leur nom à leur forme. ils sont environ 130 millions. Ils ont une très grande sensibilité à la lumière, d'où leur capacité à percevoir de très faibles lueurs la nuit : vision de nuit. 


Les cônes : ils sont environ 5 à 7 millions. Leur sensibilité à la lumière est très faible mais leur perception des détails est très grande : la vision est donc de jour.

  

Rétine
CLIQUER

Cristallin
CLIQUER

Le cristallin :


Le cristallin est formé de fines couches superposées, comme un oignon. Il fait la mise au point en changeant de forme pour voir les objets lointains ou rapprochés. Pour recevoir les rayons lumineux des objets éloignés, le cristallin s’étire pour s’aplatir ; et pour les objets rapprochés, il s’épaissit.

  

L'humeur vitrée :


 Elle occupe 80% du volume de l'œil, elle est constituée d'une gelée qui donne à l'œil sa consistance.